#jedessinejebrode #3 La Technique

Voici le 3ème épisode du #jedessinejebrode sur le sujet de la Technique que je mets sur mon blog en écho à mon fil Instagram.

La Technique.
C'est ce qui permet de savoir faire. Le processus de fabrication, la mise en pratique de l'idée. Avec la technique on met les mains dedans.
Pour savoir-faire, il faut apprendre à faire avec ses mains. Certains domaines demandent un long apprentissage, une transmission rigoureuse par des professeurs, de la formation. D’autres peuvent s’apprendre sur le tas, seul.e,  avec peu.
Apprendre une technique seul.e ou via des canaux non diplômant ne fait pas de vous quelqu’un d’illégitime pour parler d’une technique. Et pourquoi pas en faire votre travail, car c’est là qu’entre en scène la Passion. Parfois la passion amène à l’intérêt d’une technique qui s’apprend à ces dépends, et parfois l’apprentissage fait naître une passion, la vie nous offre de belles surprises, des retournements de situations, de nouveaux départs, des réinventions - sujet du #1.
Un technique s’apprend, se comprend. Elle ne peut pas toujours être réinventée, par exemple on n’a pas encore trouvé comment broder sans aiguille, mais elle s’adapte.
Adapter la technique pour se l’approprier, c’est en faire sa propre technique.
Acquérir la technique c’est ce qui donnera sa qualité au travail. Avoir sa propre technique, c’est un autre biais pour qu’on reconnaisse votre style, votre propre interprétation. Cela implique alors des secrets de fabrication, la recherche d’outils spécifiques, le détournement de certains matériels…
Ces secrets, puisqu’ils sont secrets, ne peuvent pas toujours être révélés. Je botte souvent en touche, je sors mon joker quand certains me posent des questions trop « indiscrètes » sur mes outils, mes supports, ma technique car il y a du temps derrière chacune de ces recherches et ce travail est précieux.
La technique ajoutée au souffle de l’inspiration dont je parlais dans l’épisode #2 font que votre travail est reconnaissable, de qualité – qu’il est vôtre. Sans technique le travail n’est pas abouti.
.
« L’art est beau quand la main, la tête et le cœur travaillent ensemble » John Ruskin.
.
A bientôt pour un épisode #4, dont je ne connais pas encore le sujet.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés