#jedessinepuisjebrode #6

Voici le 6ème épisode du #jedessinepuisjebrode sur le sujet de la Vibration, que je mets sur mon blog en écho à mon fil Instagram.

 

Aujourd'hui (le premier octobre 2020) j'ai reçu un message par ici qui était touchant (mais en même temps, il y a trop de choses qui me touchent en ce moment). Mais celui-là avait une saveur toute particulière.
Le titre du #6 de la série était tout trouvé : #pourquoijevibre (et ce n’est pas à cause de mon téléphone).


Cette gentille personne - ça je n’en doute pas – m’a écrit parce qu’elle attend avec beaucoup de patience son médaillon, et cette attente, elle la trouve agréable. C’est une vraie démarche. Une presque éloge à la lenteur. Attendre et « prendre le temps de désirer ». C’est ça mon travail, vous faire patienter, quelque soit le support, parce que c’est du fait-main, des modèles uniques, donc forcément ça prend du temps avant de tenir votre commande entre vos mains.


On est dans la prolongation, l’appréciation, la saveur.
« C’est respecter le travail de l’artisan-artiste », car je ne suis pas une machine-robot.
Elle a mis des mots sur mon travail de Faiseuse.


Et vos messages me font du bien, que ce soit au lancement d’un projet, ou une fois que avez vu en vrai votre tant-attendu. Ce sont vos mots, vos demandes, vos retours sur mon travail qui me font vibrer.
Ce sont vos petits mots laissés sur Instagram - tant décrié - vos partages, vos coeurs et vos smileys qui rient aux larmes en stories qui me portent, (ainsi que sur mon blog aussi ) me font avancer dans mon travail et me font du bien, tout simplement. Ils sont essentiels, au-delà de me donner de la visibilité - nécessaire malheureusement - c’est me rendre compte que ce que je fais est apprécié, alors, Merci.

On ne le dit jamais assez !


«  Le bonheur le plus doux est celui qu’on partage » Jacques Delille

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés