Les délais de réalisation sont de 2 à 15 jours, en plus des délais d'expédition de la Poste, merci d'en prendre compte au moment de votre commande

L'acte de broder

On me demande souvent de qualifier mon travail techniquement et aussi au niveau du style. Les deux sont, dans mon cas intimement liés : la technique m’ayant permis de voir au delà du côté institutionnel de la chose, de me sentir légitime même sans diplôme, et le style de l’affirmer, de m’affirmer.

D’un point de vue technique il est, je crois, difficile de se définir quand on s’est formée à la broderie seule sans suivre de cours, sans diplôme, de manière autodidacte sans suivre les « règles de l’art ». Toutefois, je pense qu’il est bon voire, important de montrer une certaine indépendance dans l’art de créer, surtout dans une société où finalement on n’accorde plus autant d’importance que cela à la justification de la formation. Je me souviens, il y a 20 ans, avec mon bac pro Aménagements Paysagers m’être fait claquer bon nombre de portes de lycées supérieurs sous prétexte que ce n’était pas un diplôme général !

Ceci est pour moi un gage de liberté, d’indépendance. Alors ne vous sentez pas illégitime dans un domaine où vous vous sentez à l’aise, fort ou utile. Ne soyez pas gêné si vous avez de l’or dans les mains. Il n’y a rien de plus précieux que de faire un travail manuel et de se sentir libre.

Je dirai que ma technique m’est propre (et c’est en quelques sortes ma force) et qu’elle consiste à donner une autre image à cet art que l’on considère comme réservé soit au luxe dans certaines de ses techniques ou - et là on entre dans ces préjugés poussiéreux qu’a la plupart des gens à qui l’on dit « je brode » – à une catégories étonnamment trop féminine de « vieilles filles », si je puis me permettre. Les préjugés sont nombreux et j’aime l’idée de dépoussiérer tout cela.

Au delà du fait de vouloir faire de belles choses et de revendiquer la poésie par le fil, sans tenir compte des méthodes classiques, je pense que la société créative dans laquelle nous évoluons se révolutionne par l’arrivée de nouveaux savoirs-faires non conventionnels, par le biais d’artistes-créateurs auto formés et ayant envie de faire et de transmettre leur manière-de-faire.

Quant à mon style, il faut d’abord aller chercher dans un autre art : la photographie, où j’aime voir comment un cliché peut révéler à travers un détail ou une silhouette autant de sensibilité et de féminité. C’est cette poésie, centrée sur la femme, que j’essaie de retranscrire tout en gardant de la pudeur. Sans entrer dans le vulgaire ou le trash que je n’aime pas et qui ne me correspondent pas, je garde à l’esprit un trait de dessin simple et minimaliste autant que possible pour ne révéler que l’essentiel, ces petits détails qui marquent l’esprit. Prendre le temps de la réflexion, de la recherche et de l’ébauche, le processus créatif est ce qu’il y a de plus précieux, même si certaines choses ne fonctionnent pas, ce temps est d’une grande importance.

 Nombreux sont les gens qui apprécient le côté épuré de mes dessins brodés. Merci. D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours aimé dessiner. Les cours d’art plastique au collège étaient un plaisir et ne pas tenir compte des règles strictes durant mon apprentissage, en faisant à partir de ce que j’avais sous la main, représentent beaucoup dans mon travail. J’apprécie les choses simples et je retransmets cela dans mes dessins.

La broderie est un art et je crois que comme tout art il nécessite une touche personnelle, de l’improvisation, de l’authenticité et de l’audace.

Loin de moi l’idée d’intellectualiser la chose, le but de mes créations et de mon approche est de les rendre accessibles, en vendant mes créations à un prix abordable, et en partageant ma technique par certains de mes modèles en kits à faire soi-même, notamment le Kit n°3 tout juste en ligne sur mon eshop, ou par des ateliers que je commence à mettre en place, et ainsi transmettre cette méthode qui n’a rien d’insurmontable.

Tout ça parce que « le bonheur le plus doux est celui qu’on partage » (Jacques Delille). Oui, je crois que dans notre société il est bon de trouver une façon juste, bonne et cohérente de partager et quand on l’a trouvé, cela est doux et plaisant.

1 commentaire

  • Tout cela me parle tant… si tu savais !
    Ton art et ta manière de le partager et d’en parler, c’est juste beau et authentique.

    Chrys

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés